loader image

À Chailly-en-Bière, aujourd’hui c’est déjà demain !

8 Juin. 2021

Cette semaine, nous avons bravé un vent de tous les diables pour un voyage dans le Gâtinais à la rencontre de Nicolas Vanpoucke, producteur d’une foultitude de variétés de Salades, de Radis et de Tomate, qui nous a chaleureusement accueilli dans son exploitation HVE (Haute Valeur Environnementale) de 120 hectares à Chailly-en-Bière, à deux pas de la Brie et à une encablure de la Seine.

Un agriculteur de son temps

Les tomates de Nicolas Vanpoucke, maraîcher installé à Chailly-en-Bière sont pollinisées naturellement et ne reçoivent aucun traitements chimiques
Les bourdons assurent la pollinisation


Nicolas a repris l’exploitation familiale il y a vingt ans, autant vous dire qu’en matière de production de fruits et légumes, il a déjà de la bouteille. Pourtant, dans son discours, Nicolas est à la pointe de ce qui se fait aujourd’hui, lutte biologique, pas de plantations hors-sol, absence de traitements, utilisation d’engrais verts… Nicolas cultive une grande diversité de légumes, des tomates, des salades, des radis, des épinards, des jeunes pousses… J’arrête ici, car la liste est longue.

100% des achats de Salades de RibéPrim entre Avril & Octobre sont réalisés auprès de Nicolas !

Frédéric Bonnard, Directeur de RibéPrim

Tout ce que l’on doit à la terre et aux insectes

Ce qui intéressant, c’est que pour chacun de ses légumes, Nicolas propose des solutions adaptées à la fois aux attentes du marché et aux enjeux de notre époque. Par exemple, les tomates de Nicolas poussent sous serres mais ont les racines dans la terre et sont pollinisées par des bourdons. De la même manière, pour éviter les produits phytosanitaires, Nicolas utilise des insectes prédateurs qui viennent tuer dans l’œuf le moindre risque de pullulation de ravageurs. Autre exemple, Nicolas protège ses radis sous un voile qui les abrite des insectes nuisibles, encore un produit chimique de moins.

Les radis de Nicolas Vanpoucke, maraîcher installé à Chailly-en-Bière sont protégés de s nuisibles par des voiles. De cette façon, ils n'utilise pas de pesticides
Les radis de Nicolas devant le voile qui les protège des ravageurs (et des pesticides)

Un homme à l’écoute

Je vous le disais, Nicolas est à l’écoute des enjeux de notre époque, mais il est aussi très attentif à la qualité ainsi qu’à la régularité de ses produits. Nicolas récolte ses salades le matin et les expédient dans la foulée (rendez-vous compte qu’une salade récoltée le matin chez Nicolas arrive chez nous avant 14 h !) … le summun de la fraîcheur. Et Frédéric Bonnard, Directeur de RibéPrim de conclure « Nicolas fournit un travail irréprochable, ses légumes sont impeccables et en plus il est inscrit dans la démarche HVE, autant de bon points pour tous nos clients !»

En lien avec cet article.

Le renouveau des carottes dans la Somme

Le renouveau des carottes dans la Somme

Georges, notre producteur local de Carotte dans la Somme. Courageux et engagé, il a semé des plantes mellifères dans ses cultures pour une lutte biologique 100ù naturelle.

Le renouveau des carottes dans la Somme

Le renouveau des carottes dans la Somme

Georges, notre producteur local de Carotte dans la Somme. Courageux et engagé, il a semé des plantes mellifères dans ses cultures pour une lutte biologique 100ù naturelle.

Une question ?

Toutes nos équipes sont à votre écoute.

Pin It on Pinterest

Share This