loader image

Le soleil arrive ! C’est le début de la saison des clémentines.

13 Nov. 2020

L’hiver approche et avec les jours qui raccourcissent et le froid qui nous pique le visage, on peut légitimement avoir envie de vitamines…

Ce n’est pas un secret, dans notre belle région des Hauts de France, le rude climat hivernal ne se prête pas vraiment à la culture des clémentines. 

La clémentine, dans sa version feuille, est un produit phare de notre offre, au moins jusqu’en Mars prochain et nous avons à cœur de vous proposer le meilleur produit sur les meilleurs terroirs, que ce soit sur la côte valencienne ou sur l’île de beauté. Cette saison s’annonce bonne malgré des situations différentes selon les terroirs d’après Laurent Cazin, spécialiste des agrumes chez RibéPrim.

À San Nicolao, entre Borgo et Aléria, au cœur de la Corse orientale (région où l’on pratique la culture des agrumes depuis l’antiquité !) un pont aérien exceptionnel par son ampleur a été mis en place afin de pallier au manque de travailleurs saisonniers bloqués par les restrictions circulatoires imposées par la covid19. Grâce à cette mesure exceptionnelle prise en charge par près de 70 producteurs corses, la récolte sera assurée par nos producteurs/partenaires. Cette année comme de tradition, les fêtes de noël sonneront le glas des clémentines corses. 

Du côté de la côte valencienne entre Valence et Villareal, cette saison s’annonce sous les meilleurs auspices pour la famille Beltràn et sa marque « Ros », notre partenaire local depuis dix ans chez qui le soleil est encore fortement présent et où les nuits sont fraîches … autant de facteurs ultra propices à l’épanouissement des fruits et en particulier des Clémentines qui se parent dès lors d’une coloration sans pareil !  Ce producteur d’agrumes a vu sa réputation franchir les frontières depuis plusieurs années, tant pour la qualité de ses fruits avec une chaîne de conditionnement entièrement amortie afin d’éviter au maximum que les fruits subissent des chocs. Mais aussi pour la qualité de travail de ses employés avec des locaux équipés de verrières afin de leur permettre de profiter au maximum de la lumière naturelle. Nous nous déplaçons une à deux fois dans l’année afin de vérifier la qualité du travail de nos producteurs/partenaire et de vous garantir des clémentines qui respectent les plus hauts standards français de production et de qualité.

« Certains producteurs récoltent des fruits immatures et les stockent dans des chambres chauffées afin d’en grouper le transport et de réduire les coûts. Le résultat donne des clémentines moins chères, peu juteuses, sans saveur et dont l’impact environnemental est très fort. Ros laisse ses fruits mûrir sur l’arbre. C’est tout simple mais c’est une des raisons pour lesquels nous travaillons avec eux. »

nous affirme Laurent Cazin. 

Pour conclure sur une note légère, savez-vous pourquoi la clémentine porte ce joli nom ?

C’est parce qu’elle a été créée par un homme d’église Auvergnat : le Frère Clément, pépiniériste brillant installé à Oran qui a eu l’idée de marier l’orange et la mandarine obtenant ainsi le fruit doux, juteux et sans pépin que nous dégustons aujourd’hui.

En lien avec cet article.

Les herbes aromatiques d’ici

Les herbes aromatiques d’ici

Cette semaine, nous avons eu la chance de visiter l’exploitation maraîchère de Philippe Lefebvre et de Denis à...

Une question ?

Toutes nos équipes sont à votre écoute.

Pin It on Pinterest

Share This